Bryde

Live report du 3 juin 2018 au Charleston à Amiens

Blabla et photos par Ozzyludo

C’est comme une bulle d’air dans cette chaleur étouffante, que le Charleston était plein pour accueillir cette jeune anglaise venue seule avec sa guitare. Inconnue aux bataillons, Bryde s’adresse au public avec délicatesse tout en précisant qu’elle ne maîtrise pas forcément très bien la langue de Molière.
Le concert commence. Et c’est une voix pleine de douceur qui interpelle par sa justesse et ses harmonies. Bryde c’est de la folk qui frôle la pop de très très près. Le moment le plus magique du concert, c’est CE moment où l’on sent le public happer par cette voix qui peut s’avérer cristalline dans les aigües et qui garde toute sa douceur dans les graves. Harmonies parfaites. Bryde c’est une mélodie, une simplicité, une voix. On pourrait même croire que la guitare est accessoire, tant la voix est modulée. Bryde maîtrise sa voix, s’en amuse, la fait varier, onduler et ce toujours avec douceur et équilibre. Sur le fil du rasoir, Bryde ne tombe jamais. Son charisme sans artifices fait preuve de simplicité. De cette simplicité émane une puissance. Une puissance qui envoûte le public présent, qui le captive. C’est un silence de respect et d’admiration qui prend place, lorsque Bryde chante.
Ce petit brin de femme sait s’imposer face à un public non acquis. Elle fait preuve de maladresse linguistique, de finesse musicale. La musique de Bryde pourrait faire penser à la sublime Cat Power d’un versant, et d’un autre à une chanteuse irlandaise. Elle dispose d’une palette sonore qui est assez incroyable.
Le set du concert s’est fait en deux temps, ce qui a permis aussi au public de pouvoir profiter du soleil estival qui s’est accordé une pause en Picardie.
La deuxième partie du set m’a semblé plus court, peut-être suis-je davantage rentrer dans l’univers de Bryde ?!Ce fut une envolée légère, portée par les sonorités douces d’une guitare et une mélodie apaisante. Dans cette partie du concert, la chanteuse-guitariste avait quelques titres plus énervés, plus « rock » qui lui vont bien également.
Un dimanche soir au bord d’une cheminée, quoi faire de mieux qu’écouter cette artiste anglaise ?! Merci pour l’invitation et la découverte.

Share Button