Moon in June

Chronique de l'album Cheyenne
MOON IN JUNE

Moon in June, un trio de par chez nous qui tape fort. Coté style, ça transpire bien moite entre trip-hop-pop-shoegaze. Au point que l’on peut se demander comment leur blaze leur a été inspiré ? Par un des titres du
groupe Soft Machine (?). Perso, j’ai comme un doute. Ce doit être un pur hasard. Une vision de Marion un soir, de pleine lune en juin, par une nuit étoilée, certainement.
Marion qui chante et gratte, gratte la guitare avec Julien, gratteux également, et Sylvain qui fait tout le reste, ou presque. La bande n’a pour le moment pas produit de supports physiques. Hâte que ça vienne ou pas, de toutes façons, pour profiter au maximum de leurs quelques titres, ils les ont mis à disposition sur leur Soundcloud. Titres en anglais ou/et en français. Par exemple "Green Snake" avec ses arpèges d’une
guitare aérienne qui flirte avec la voix, parfois déchirée, parfois susurrée. Ou "Rien Qu’une Fois", où la voix flotte sur un esprit bluesy-groovy. Et "Cheyenne", dispo sur leur Youtube, nettement plus pugnace. Bienmixé, agréable en oreilles. Attendons la suite. Allez, trois étoiles.

Truc&Muche

Share Button