Eleanor Shine

ELEANOR SHINE

Après avoir vu sur scène l’an passé, le temps de l’album est venu. Dans un écrin vinylique fleuri et coloré, ce 8 titres paru sur le label La Maison en coprod avec Major Asinus et La Galerie Rezeda, les éléments sont réunis, pour un moment unique et magique ou les cordes se métamorphosent au fil de l’enchantement des nappes de voix.

Entre onirisme et brut , les cartes sont souvent rebattues, tant l’imagination est débordante et trompeuse par ça multitude d’univers et de textures que nous tisse Eleanor Shine. Il y a du "Cello" sans Bum, des moments que n’aurait pas renié Sigur Ros et bien d’autres encore, bon ça c’est pour vous donner un semblant de piste à suivre, mais le mieux est de s’y plonger sans chercher à comprendre, car vous imaginez bien que j’ai adoré.

Pawl Ahk

Share Button

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*