Asphalt Tuaregs

Chronique de l'album - Raw Art Act -
ASPHALT TUAREGS

Quand Cyril m’a tendu l’album du groupe en me parlant de François des Backsliders, je savais déjà ou je mettais les oreilles, comme une boucle enfin bouclé, le Rev des King Size en parlait souvent aussi, donc avec ce nouveau groupe, les repères étaient loin d’être dispersés façon puzzle, Guitares électriques tranchantes, rythmes tatapoum efficace dans le côté rock old school, ça dévale l’autoroute direction le Havre, avec la conviction de ceux qui y baignent depuis toujours en mode jusqu’au bout. 33 minutes (quel beau chiffres), 12 titres qui déboulent comme des hymnes à gros coup de rythmique sentant bon les pubs, la bière, la scène et son énergie vitale, avec Asphalt Tuaregs, j’ai compris le chainon manquant qu’il pouvait y avoir avec King Size et surtout que j’aime écouter du bon vieux son intemporel, bref comme un vieux jeune et je vous emmerde !

Pawl Ahk

Share Button

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*