#5-LaBAR-LaBoîteÀRythme

5ème édition du festival punk Saint-Quentinois

Je ne pouvais rien refuser à Merod’Steeward, mon binôme d’écriture de feu la rubrique « Ta Gueule et Lis ! » C’est quoi ??! Une page littéraire qui s’est glissée pendant plusieurs numéros de La Mine. Merci à notre unique lecteur, Ludovic de Tréouville ! Cœur avec les mains. Si vous l’avez loupé, ben tant pis. Donc Merod’Steeward souhaitait qu’on parle de la nouvelle édition de LaBAR qui aura lieu en novembre. Comment refuser ? Même s’il m’avait dit “Ta Gueule et écris !”, je l’aurai fait… Quoi que… Faut pas déconner, même entre potes.

Bref, le bigleux sans crête me dit que cette année c’est la cinquième édition de LaBAR, association saint-quentinoise organisant des concerts dans la ville au carillon.
Active depuis 2015, La Boîte à Rythme souhaite remettre le punk dans l’horizon musical de la ville. Et même, cela fait deux ans que les organisateurs investissent la nouvelle salle de concerts de Saint-Quentin, La Manufacture. On peut alors assister à des soirées qui respirent le gros son. Pour la cinquième édition, se sera tout pareil ! Une soirée sans fioriture, sans chichi et une jolie affiche.
Pour s’en rendre compte, il n’y a qu’à continuer de lire cette page, et remettre l’épluchage des annonces immobilières et la recherche de la définition de la bilirubine plus tard.

Do it Yourself-Punk is not dead

Au programme donc, DJ MÉRO est le DJ attitré des soirées, qui anime les changements de scène et donne du rythme aux entractes, ces moments où on va boire des bières. D’ailleurs, il boit sa bière en mixant. Alors pourquoi pas. Le collectif JIMMY JAZZ ORCHESTRA est la touche picarde de la soirée avec des membres de Tintamarre & Postillons, de Puta Guerilla et Ze Jambon. Ça envoie du pâté !
Sur scène se succèderont le groupe d’oi! antifa HORS CONTRÔLE qui sillonne les routes de France et d’Europe depuis 20 ans. Les Italiens TALCO viendront faire connaissance avec la terre des betteraves, c’est leur première venue en terre picarde, leur dépucelage du Maroilles, en somme. Avec leur ska inspiré des rythmes patchanka de la Mano Negra, parsemé de notes des Balkans et de klezmer. Ils tournent dans toute l’Europe et partagent la scène avec des cadors depuis 2001. Infatigables les mecs. Enfin, LES SHERIFF rappelleront des vieux souvenirs aux spectateurs. Enfin, surtout les vieux ! Le groupe actif entre 1984 et 1999 est l’un des fondateurs de la scène punk rock française. Paroles percutantes avec un jeu sur scène qui décoiffe.
Bref, des artistes à (re)découvrir le vendredi 8 novembre à Saint-Quentin.

CeOL

Rendez-vous : Vendredi 8 novembre, dès 19h30 – La Manufacture – Saint-Quentin
JIMMY JAZZ ORCHESTRA + HORS CONTRÔLE + LES SHERIFFS + TALCO + DJ MÉRO
10€ en prévente – 12€ sur place
Facebook de l’asso

Share Button

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*